Naviguer dans l’écosysteme

Le bio et mon compte bancaire, peuvent-ils être copains?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Est-ce que manger bio coûte plus cher? Oui et non!

Payer six euros une bière qu’on pissera une heure plus tard, est-ce cher? Oui et non!

Tout est une question de perspective, n’est-ce pas? Pour ce qui est de siroter une pinte fraiche en terrasse, il est inutile de s’arrêter au prix du produit en lui-même (six fois plus élevé qu’en supermarché) mais de voir aussi la valeur du lieu, du service, du moment passé entre amis et le prix sera justifié. Pour ce qui est de consommer bio j’ai décidé de prendre l’équation sous le même angle de vue.

Certes, certains produits bio sont plus chers que des produits non bio – c’est l’étiquette qui dit! Mais maintenant, au lieu de regarder la nourriture simplement comme une masse solide s’entassant dans le bide après avoir satisfait les papilles, je regarde l’alimentation comme la valeur – nutritionnelle – que j’apporte à mon corps. Le super 95 que je mets dans le réservoir pour faire ronfler le moteur.

Depuis que j’ai ce filtre, je ne suis plus scandalisé par le prix du bio et je transpire moins à la caisse de la Biocoop. J’insère la CB satisfait de faire une bonne transaction, en me focalisant sur ce que cette accumulation de valeur nutritionnelle va m’apporter dans la vie. Mon alimentation devient non plus une simple dépense, mais un investissement en moi, en mon bien-être.

Pour ceux qui trouvent les chiffres plus parlant que la philosophie: quand vous constatez qu’une tomate bio coûte 20, 30 ou 40% plus cher qu’une tomate orpheline du label vert, demandez vous si ces tomates bio n’ont pas plus de valeur nutritionnelle (20, 30 ou 40%) et par la même occasion moins de pesticides. Puis comme pour tout dans la vie, faites votre propre expérience. Soyez attentif à ce qui se passe dans votre bouche et votre intestin quand vous consommer un produit. Ce qui est sûre, c’est que la dernière fois que j’ai acheté des fraises venant d’Espagne à 3 euros le kilo j’avais les gencives qui brulaient, littéralement. Pourtant elles étaient belles. Bien rouges et bien luisantes. Après ça je me suis dirigé vers des fraises bio ou locales, moins sexy à première vues et plus cher, mais bonnes. Et si le kilo me semblait cher, je prenais 500 grammes.

Ce qui m’amène au point le plus curial à mon avis concernant la relation entre votre portefeuille et l’accès à de bon produit. La crainte de se ruiner en mangeant Bio (ou bien) ne serait-elle pas balayée si on commençait par s’éduquer sur l’alimentation en générale?

L’autre jour je faisait la queue dans un supermarché et j’observais le cadis devant moi. Celui d’une mère de 2 enfants en bas âges. La facture finale: 120 euros! Ce que contenait en majorité le cadi? Brioches, gâteaux, plat préparés, des sodas…  Si cette dame était venue me dire qu’elle peut pas se permettre de manger bio, je crois que je me serais transformer en Hulk ! Mais au lieu de la secouer et de faire du catch avec, je l’aurais prise sur mes épaules et aurait bondit jusqu’à la boutique bio la plus proche pour lui montrer ce qu’elle pourrait avoir avec ces mêmes 120 euros: un cadi d’une valeur nutritionnelle 100 fois plus élevée! Avec en bonus une petite brioche par-ci, des petits biscuits chocolat par-là.

Donc pour finir, rien n’est fondamentalement moins cher ou plus cher, y compris consommer bio. Tout est une question d’éducation quand à nos choix de consommation, et il est temps de s’éduquer! Merci Youtube, Facebook et compagnie.

Et la magie dans tout ça c’est que sur long terme manger bio (ou au moins des produits de qualité) vous fera gagner de l’argent! Oui Mesdames, oui messieurs! Car vous gagnerez en santé! Votre énergie décollera et votre clarté d’esprit s’affinera ! Et ce nouveau mojo vous fera exceller au travail. Vous allez prendre cette décision qui va émoustiller votre boss qui doublera votre salaire car il ne peut plus se passer de votre mojo! Et la question du prix de la bière en terrasse vous passera au dessus de la tête, car vous serez au champagne.